Colloque sur la liberté de conscience - le lundi 17 septembre 2007

Colloque sur la liberté de conscience

Philosophie du colloque

Colloque du lundi 17 septembre 2007 - Inscriptions

Thème du colloque


Il n’est pas de plus belle œuvre au Monde que de défendre la Liberté.
Montesquieu avant tout autre n’a pensé l’un des premiers systèmes d’organisation et d’exercice du Pouvoir politique que pour tendre à la préservation des libertés individuelles.
Ce dont l’article 16 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen du 26 août 1789 se fait l’écho en affirmant que l’un des droits fondamentaux de l’homme est le droit à sa liberté.
On dirait aujourd’hui à ses libertés : civiles, politiques, économiques, sociales, culturelles et environnementales.
Toutefois, l’évolution de la société française et la globalisation de la société mondiale amènent à réfléchir et à penser de plus en plus différemment un grand nombre de ces libertés, afin de répondre aux défis modernes qui leur sont posés.
Les juristes ne sont pas en reste, face à ces questionnements des libertés publiques.
C’est pourquoi, sous l’impulsion de M. Stéphane Guérard, Maître de conférences en droit public à l’Université de Lille 2, sont créées les Rencontres juridiques de la FACO, afin de poser annuellement les questions modernes et tenter, en toute humilité, mais sur un plan exclusivement scientifique et principalement juridique, d’apporter des réponses voire d’en ébaucher.
Le premier colloque, en 2007, illustrant ces Rencontres, et marquant incidemment les 40 ans de la FACO, porte sur la Liberté de conscience.
Celui de 2008 concernera, quant à lui, la Liberté d’entreprendre.



Informations sur le colloque